RESONANCE

ATELIER GROGNARD - RUEIL MALMAISON - DU 17 NOVEMBRE 2017 AU 26 FEVRIER 2018

6 Avenue du Château de Malmaison 92500 Rueil Malmaison

Communiqué de presse I

Communiqué de presse II

https://www.beauxarts.com/produit/olivier-dassault-grand-angle-du-figuratif-a-labstraction/

La Ville de Rueil-Malmaison dévoilera à l'atelier Grognard, du 17 novembre 2017 au 26 février 2018, une rétrospective du photographe Olivier Dassault, engagé dans la révélation colorée du sublime. Ses choix d’angles et de cadrages étonnent, l’œil du pilote de l’air alimente l’artiste qui emmène le public dans son imaginaire.

La lumière illumine les regards de ses premiers portraits en noir et blanc. Inspirés des artistes de la fin du XIX ème siècle, découverts dès l’enfance. Olivier Dassault entama sa carrière artistique, à la fin des années soixante, en empruntant à la peinture son expressionnisme romantique. 

Ses photographies révèlent alors deux aspects de sa personnalité par une interprétation poétique, témoignage de son imaginaire laissant libre cours aux émotions et à l’esthétisme et par une recherche technique constante où la lumière tient une place prépondérante.

Se libérant de la contrainte du réalisme, il explore la couleur comme source d’énergie et tente de fixer ou de recréer le mouvement en cultivant les effets. De la courbe des corps à celle du ciel, des paysages aux visions urbaines, son environnement devient la matière de ses explorations. D’années en années, Olivier Dassault s’émancipe et se laisse guider par le quotidien à la manière des impressionnistes. 

Une nouvelle réalité naît. Il démontre ainsi que l’invisible peut transcender le visible. Par ses nouvelles prospections, il capture les lignes majeures. Cette volonté s’affirme dans des séries structurées et quasi-linéaires, par lesquelles, il tente de saisir l’écoulement inexorable du temps au piège de sa chambre noire. 

Fidèle à son Minolta XD7 et à la surimpression à la prise de vue, il modernise son approche et affirme son propre langage photographique. Depuis plus de quarante ans, Olivier Dassault tente d’émouvoir le spectateur à travers son regard, par la diversité de son parcours et la construction de son travail.

A travers cette vaste rétrospective, « Grand angle, du figuratif à l’abstraction » expose l’artiste lui-même, ses instants de vie, ses rencontres et ses secrets. 

Issues de commande pour Jour de France, des portraits d’Isabelle Huppert et d’Isabelle Adjani seront présentés.

Maîtrisant la technique, le public appréciera les clins d’œil à Hamilton, Ernst Haas, Pete Turner ou encore Brassaï…sauf qu’il ne photographie pas, il compose. Grâce aux courbes et aux lignes géométriques de ses tableaux éphémères, il peint l’instantané. 

Ne soyez pas étonné de découvrir quelques hommages à Georges Braque, Lucio Fontana, Nicolas de Staël, Vassily Kandinsky, Soulages, aux côtés d’interprétations synchroniques du street art. Olivier Dassault est passionné, désobéissant, insaisissable. Il crée pour rester libre et ose les dialogues inattendus. 

Affiche_40x60_Dassault_BD_2017.jpg
COUV HS Beaux Art Olivier Dassault.jpg

C’est sur sa carrière de photographe que portera le hors-série Beaux Arts. Car c’est depuis plus de 40 ans, que l’artiste parcourt le monde avec son appareil Minolta XD7 avec lequel il crée des superpositions insolites. Il réalise ainsi des mutations situées entre la réalité et son interprétation. Beaux arts éditions revient sur sa carrière et ses œuvres.

Exposition à l’atelier Grognard de Rueil Malmaison, 
du 17 novembre 2017 au 26 février 2018

84 pages - Paru le 29 novembre 2017 - Broché - 22 × 28.5 cm - EAN : 9791020403735